Légal et de plus en plus populaire, le CBD se décline actuellement sous de nombreuses formes : huiles, infusions, tisanes, résines, cristaux, savons, crèmes, shampoings… Toutefois, entre cannabis, chanvre, THC, marijuana, shit, beuh, le doute peut subsister. Pour vous aider à y voir plus clair et vous guider dans une consommation sereine, nous vous proposons ce guide exclusif qui fait le tour des questions concernant la production, la législation et la santé liée au CBD. Par ailleurs, notre site vous permet de profiter des meilleurs rapports qualité-prix des produits de CBD.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est une substance 100% naturelle qui est extraite à partir de la plante de cannabis. C’est l’un des cannabinoïdes que l’on retrouve ainsi dans le chanvre. Toutefois, contrairement au THC (tétrahydrocannabidiol), il n’engendre ni d’effets secondaires psychotropes ni de dépendance.

Le CBD : un cannabinoïde issu du chanvre-cannabis

Plusieurs procédés permettent d’extraire le CBD à partir de la plante de cannabis. Toutefois, uniquement les parties qui présentent la plus faible teneur en THC sont utilisées. Ainsi, seuls les tiges, les graines et les bourgeons sont exploitées pour produire du CBD. Les feuilles et les fleurs sont notamment interdites de récoltes en France et ne peuvent être utilisées pour obtenir le CBD.

Extraction de CBD par CO2 liquide

Le cannabidiol peut notamment être extrait grâce à un procédé à base de CO2 liquide. Cette technique a l’avantage d’éviter de chauffer la plante. Cela garantit ainsi de pouvoir également extraire d’autres éléments actifs, comme les phénols, les flavonoïdes et les terpènes qui sont détruites par la chaleur. Cette technique permet d’obtenir de l’huile CBD RAW et des cristaux de CBD.

Extraction chauffée de CBD par huile végétale ou alcool

L’obtention du CBD pur, sans autres éléments actifs, nécessite par contre de réaliser une extraction par huile végétale. Consistant à chauffer la plante pour diffuser ses éléments dans l’huile, cette méthode garantit en effet d’éliminer toutes les autres substances. Ce système se base d’ailleurs sur l’utilisation des bourgeons qui ont un taux plus élevé de CBD. Un autre procédé par chauffage est également habituellement utilisé, en baignant la plante dans l’alcool. Il permet d’obtenir une pâte de CBD après évaporation de l’alcool et d’éliminer également les autres substances actives du cannabis.

Les différentes formes du CBD

Les produits à base de CBD se multiplient rapidement. Toutefois, ceux qui sont les plus plébiscités sont l’huile, les cristaux, les résines et l’e-liquide. Ils permettent notamment d’assaisonner les plats, de fabriquer des cosmétiques et de vapoter. Des produits finis sous forme de tisanes, infusions, huile de massage, crème de peau, shampoing, savon et autres, sont également disponibles.
L’utilisation topique et la consommation de CBD sont notamment prisées pour leurs nombreuses vertus pour la santé, le bien-être du corps et du mental.

Quels sont les effets du CBD ?

Bien que le CBD appartienne à la famille des cannabinoïdes, il ne provoque pas l’effet « défonce » qui distingue le THC. Il n’est donc pas considéré comme étant un stupéfiant en France. En effet, le cannabidiol n’est pas une substance psychoactive et n’engendre d’ailleurs ni d’euphorie ni de dépendance. Sans les effets secondaires du THC, qui est la substance stupéfiante du chanvre, le CBD propose des vertus bienfaisantes et thérapeutiques. Il est d’ailleurs utilisé pour le sevrage de la toxicomanie.

Le CBD : anti-dépression, relaxant, apaisant

La consommation du cannabidiol sous forme de tisanes, d’infusions, d’assaisonnement et d’e-liquide permet de soulager rapidement le stress, l’anxiété et la dépression. Le CBD est un relaxant naturel qui soulage également la fatigue, favorise le sommeil et stimule l’appétit.

Le CBD : pour préserver la santé cardiaque et circulatoire

De nombreuses études démontrent que le CBD a des effets positifs sur le cœur. Il permet ainsi de compléter les traitements pour abaisser l’hypertension artérielle. La consommation du cannabinoïde aide aussi à se préserver des risques d’accidents vasculaires et cardiaques, et permet même de réduire le taux de diabète.

Le CBD : antibactérien, antidouleur et anti inflammatoire

La consommation des produits à base de CBD est très prisée pour atténuer les douleurs dues aux maladies chroniques et le cancer. Il est ainsi administré durant les traitements thérapeutiques pour compléter ou remplacer les médicaments qui provoquent des effets secondaires. D’autre part, le cannabidiol est également efficace contre les migraines et permet d’atténuer les inflammations, ainsi que les poussées d’acné. Cette substance active du chanvre permet également de renforcer le système immunitaire et de réduire les symptômes, comme les vomissements, les nausées et les diarrhées.

Que dit la loi française par rapport au CBD ?

En France, la loi autorise la production, la vente et la consommation de produits à base de CBD. Toutefois, la règlementation française est stricte. En effet, le CBD ne peut être extrait que de la Sativa L, qui est une espèce précise du cannabis reconnue pour son taux bas de THC. De plus, ni les parties de la plante utilisée ni les produits finis ne doivent présenter un taux de THC supérieur à 0,2%. En particulier, la législation française accepte uniquement l’utilisation des fibres, graines et bourgeons de cannabis pour fabriquer ce type de produit. Ainsi, les fleurs et les feuilles de cannabis sont interdites à cause de leurs teneurs élevées en THC. En effet, la cour française veut souligner la différence entre la consommation du CBD et du cannabis récréatif qui est un produit stupéfiant à base de THC.

Qui peut vendre du CBD ?

Le commerce des produits à base de CBD est autorisé en France, sous réserve de respecter les conditions imposées par la loi. Ainsi, toutes boutiques physiques ou en ligne peut vendre de l’huile, de la résine, des cristaux de CBD et d’autres produits à base de cannabidiol, si ceux-ci ne contiennent pas plus de 0,2% de THC et qu’ils sont issus de l’espèce de chanvre nommée Sativa L. Toutefois, la vente est interdite aux mineurs et aux femmes enceintes. Par ailleurs, il reste essentiel pour le vendeur d’être bien immatriculé au Registre du commerce et des sociétés.
Actuellement, les revendeurs de CBD sont surtout les bureaux de tabac-presse, les magasins de vapotage, les pharmacies, les boutiques de bien-être et celles qui sont spécialisées en CBD.

Conclusion :
Il est tout à fait légal de vendre et de consommer des produits de CBD en France. Toutefois, il est essentiel de respecter la législation en vigueur. Par ailleurs, nous vous recommandons de choisir la forme et le dosage de cannabidiol adapté à vos besoins pour profiter des meilleurs bienfaits. Nous vous conseillons également d’opter pour des produits de qualité française pour bénéficier des meilleurs résultats.